visites

                                          Osons l'humanité en 2016

                      Il suffit pour cela  de respecter la Règle d'Or

 

 C'est la base éthique de toutes les religions et philosophies; elle a permis de développer l'idée de la justice dans la société, et a toujours balisé le chemin pour les « hommes de bonne volonté » décidés à bâtir un monde meilleur. Qu'elle est-elle ? On la trouve ainsi rapportée sous sa forme la plus connue par Confucius (500 ans avant notre ère) : Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse à toi-même !.Et ainsi dans l’Évangile selon St Matthieu: Tout ce que vous voulez que les autres fassent pour vous faite-le vous même pour-eux ! Cette maxime humaniste née dès le début de la civilisation, on la retrouve sous diverses formes en Mésopotamie, dans l’Égypte ancienne, puis les cultures judéo-chrétiennes et islamiques, ainsi que dans celles de l'Inde et de l' Asie..

                                          Le respect de cette Règle d'Or  est également le seul commandement utile pour celui qui veut emprunter un chemin spirituel de quelque religion qu'il soit. Le seul qui soit à la fois suffisant et indispensable; qui s'il n'est pas appliqué retire toute valeur et utilité aux autres pratiques. C'est pourquoi le message primordial du christianisme transmis par Jésus est :Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé ! Précepte qui dérive aussi de la Règle d'Or.

                                           Le comportement social induit par ce modèle éthique est d'une grand exigence;difficile à respecter au quotidien, même s'il conduit obligatoirement à du « mieux-vivre » dans nos relations personnelles.. et  dans l'équilibre d'une société, lorsqu'il se traduit par des lois plus justes: comme la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, qui est l'aboutissement moderne du travail millénaire des Justes et des Saints Hommes de toutes traditions spirituelles. Plus que jamais, aujourd'hui ou s'amorce un changement nécessaire de modèle de société, cette extension moderne de la Règle d'Or, approuvée par l'ensemble des nations, pratiquement, doit devenir  la base éthique sur laquelle devra se construire la Nouvelle Société, si l'humanité veut poursuivre le chemin de progrès qu'elle a empruntée depuis que dans ce mouvement naturel elle  s'est associés d'abord en familles, puis en clans, en pays, états-unis..pour arriver présentement à une seule Familias Humanae (famille humaine), condition indispensable pour la réussite de la construction de ce monde futur. L'enjeux pour l'Homme du présent est considérable: si les individus continuent de refuser de modifier leur comportement d'enfants égoïstes et irresponsables, face à « l'entonnoir des problèmes mondiaux » : écologiques, économiques, et de surpopulation, c'est sa survie même qui sera en jeu. 

                                  Osons donc  l'Humanité  , dans notre comportement au quotidien, car comme le dit le sage grec Epicure: Il n'est pas possible de vivre vraiment  heureux si l'on ne mène pas une vie belle, juste et sage . Commençons  par améliorer notre esprit de tolérance vis-à-vis des autres : c'est à nous d'essayer d'être parfait, pas de l'exiger sans cesse des autres,ceci est autrement dit dans les Evangiles:   cessons de voir la paille dans les yeux du voisin plutôt que la poutre qui est dans les notres ! (St Luc). Développons également notre esprit de compassion (comme le demande toutes les religions), qui amène à un sentiment de fraternité et de respect  avec nos semblables.. et au-delà (comme dans le bouddhisme) avec toutes les formes de vie existantes, nées de la même mère(la Nature) et vivant dans le même nid que nous (la planète Terre).

Portrait de Jan Amos Komensky(1592/1670), plus connu sous le nom de Comenius. Il fut un membre éminent en son temps des Rose-Croix. Ses écrits, sur l'Education Universelle du genre humain, font qu'il est reconnu aujourd'hui comme le père spirituel de l'U.N.E.S.C.O. Il est un des nombreux "porteurs de lumière" qui depuis le début de l'humanité se battent pour la faire évoluer vers un "mieux vivre" .